Bienvenue sur mon blog !

BOSS LADIES / N°4 / Yolande

By 15:33 ,

Bonjour bonjour !

Je suis hyper heureuse de pouvoir écrire l'article qui va suivre. 
Voici le 4eme de la catégorie "BOSS LADIES" !
Définitivement, ces articles sont vraiment ceux que je préfère faire (et aussi ceux qui me prennent le plus de temps, le plus souvent). 

Aujourd'hui, je veux vous parler de Yolande Libene.
Je suis tombée, un peu au hasard, sur les préventes du magazine qu'elle a fondé : BOSSIE. Honnêtement, je crois que je n'ai jamais dégainé ma carte bleue aussi vite ; aussitôt vu, aussitôt pré-commandé. Plus tard, suite à un problème de livraison, Yolande est même venue m'apporter ma copie en main propre (100% impliquée, vous dites ? Oh, oui.). 
Evidemment, je suis une blogueuse qui parle de "BOSS LADIES" sur son blog, donc je ne pouvais qu'adhérer à un projet comme BOSSIE. Et effectivement, j'ai adoré le magazine. C'est le genre de projet qui semble évident une fois qu'il est là, tant il fait sens - pour moi en tout cas.
J'ai donc rencontré Yolande une deuxième fois, pour l'interviewer, cette fois ! 

_________________________________



M: Parle-moi de ton projet !

Y: Bossie est une plateforme media centrée sur le thème du leadership féminin. Pour l’instant, il y a un magazine et une newsletter Bossie, mais le projet va bien au delà, il se veut plus global : mon objectif est de créer tout un réseau qui porte un regard positif sur le leadership féminin, et qui présente un nouveau modèle possible de réussite pour les femmes. Je pense qu’avant Bossie, il y avait un manque à ce niveau ; entre la presse féminine traditionnelle et la presse business, il y avait un gap à combler ; Bossie s’est donc présenté comme une évidence. Je pense qu’il est important que les filles/femmes puissent avoir ce modèle de représentation : je veux mettre en lumière des exemples de femmes qui s’accomplissent dans leur vie professionnelle, et donner les bons conseils à toutes celles qui souhaitent suivre cette voie. Je veux donner une image positive de l’ambition.


M: Quand t’es-tu lancée ? Quel a été ton déclic ?

Y: J’ai officiellement commencé à travailler sur le projet en novembre 2017 et le numéro « pilote » du magazine Bossie est sorti en janvier 2018. 
J’ai toujours eu beaucoup d’idées de projets, mais Bossie est le seul qui se soit imposé avec une telle évidence. J’ai rapidement eu l’impression que c’était le bon projet pour moi. Tout était aligné : j’ai tout de suite vu comment tout mettre en place, je m’en sentais capable, et j’ai tout de suite été soutenue. J’avais les bons contacts et les compétences requises, et cela faisait sens. Et c’est comme si tout mon parcours m’avait menée à ce projet.


M: Qu'est-ce qui t’inspire ? / Où trouve tu l’inspiration ?

Y: Je puise mon inspiration un peu partout. 
Par exemple, la musique m’inspire beaucoup. Je trouve que la musique n’a jamais été aussi créative qu’actuellement, et que les artistes se permettent des mélanges de genres hyper intéressants. Ils ont une certaine liberté à créer qui me fascine et je trouve ça génial de voir que certains arrivent à casser des codes : Stromae qui lance une ligne de vêtements avec le Bon Marché par exemple. Il n’y a plus de limites aux idées, et tant mieux.
Les séries m’inspirent beaucoup également, notamment par leur capacité à développer des univers visuels et musicaux et des histoires auxquels tout le monde accroche.
Et puis, bien sur, certaines entrepreneuses m’inspirent beaucoup, par leur parcours et par ce qu’elles font. Je pense par exemple à Emily Weiss, fondatrice de Glossier. Ce qu’elle a réussi à créer, et l’engouement qui s’ensuit, m’inspire beaucoup.


M: Quels sont les nouveautés chez Bossie ? 

Y:  on prévoit de sortir le numéro 01 du magazine en septembre prochain ! Nous avons sorti le numéro 00 (celui de janvier, ndlr) en 3 mois, mais cette fois je veux m’octroyer le temps de faire encore bien mieux.
Et à plus long terme, je voudrais créer un espace communauté Bossie sur le site. J’ai l’ambition que Bossie devienne une référence dans le monde des réseaux professionnels. J’aimerais organiser des masterclass, des conférences à thème, des afterworks… Et de pouvoir mettre en lumière des parcours et des métiers traditionnellement dans l’ombre, toujours dans cette optique de fournir des modèles de représentation de réussite différents de ceux qu’on a l’habitude de voir.


M: Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à quelqu’un qui veut se lancer mais qui a des doutes ?

Y: Ça va sembler évident, mais je pense qu’il faut avoir confiance en soi.
Quand on se lance dans l’aventure entrepreneuriale, il faut croire en ses projets, mais évidemment il y a toujours des moments plus difficiles que d’autres, où il est très facile de se remettre complètement en question. Du coup, mon conseil principal serait de se créer un système pour maintenir le moral, pour toujours garder sa confiance en soi. Ça peut être la famille, les amis ; s’entourer de personnes bienveillantes qui sauront aider à contrer les moments « down ». Mais ça peut aussi être aussi simple que des citations inspirantes affichées au mur ! Il faut se créer un espace, un univers qui te rappelle constamment que tu es sur la bonne voie, afin de surmonter les baisses de moral, et pour apprendre à surmonter sa peur.
Et sinon, je pense qu’il faut toujours savoir faire la part des choses, et prendre soin de soi. C’est important pour soi, mais aussi pour le projet !


M: Qu’est-ce qu’une Boss Lady, pour toi ?


Y: Pour moi, être une Boss Lady, c’est être assez courageuse pour aller au bout de ses rêves et vivre ses passions. C’est s’autoriser à aller au bout de ses ambitions.

Une Boss Lady, ça n’est pas nécessairement une femme carriériste en talons hauts, cette image est bien trop réductrice et stéréotypée. Être Bossie, c’est d’abord être passionnée. 

_________________________________

Je ne sais pas vous, mais moi, ce genre de vision m'inspire beaucoup, et clairement, me motive au quotidien. Vous pouvez vous rendre sur le site de BOSSIE pour en savoir plus sur ce projet et pour vous abonner ! 
Merci beaucoup Yolande, pour ton temps et ton enthousiasme communicatif. J'ai hâte de suivre l'évolution de BOSSIE


à bientôt,

You Might Also Like

0 commentaires